Domaine thématique Politique genre

Colloque

Intersexuation : le droit à l'intégrité

Depuis plus de dix ans, la situation des personnes connaissant des variations du développement sexuel est reconnue internationalement comme une question de droits humains. L’accent est mis sur l’intégrité physique des personnes touchées et les opérations médicalement non justifiées sont considérées comme des actes de torture ou des traitements inhumains. Des organismes onusiens de défense des droits humains tels que le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes et le Comité des droits de l’enfant qualifient ces violations des droits humains – ainsi que les E/MGF (excision/mutilations génitales féminines) – de « pratiques néfastes ». Quatre comités ont réprimandé la Suisse pour ne pas en faire assez afin d’éviter les traitements médicalement non justifiés des personnes concernées par une variation du développement sexuel.

Ces personnes subissent non seulement des traitements médicaux inutiles, mais sont aussi confrontées à des préjugés ou font l’objet de discriminations, par exemple à l’école, au travail, lors d’examens médicaux de routine, dans le sport, etc. L’intersexuation est encore taboue, il n’est pas encore question des mutilations de corps d’enfants pourtant sains dans le débat public et le sujet des discriminations est trop rarement abordé.

C’est dans ce contexte qu’est organisé ce colloque, qui permettra de se pencher sur l’intersexuation sous l’angle des droits humains, des sciences sociales et du militantisme, et de débattre du sujet avec des expert-e-s. Ce colloque est organisé par  l’équipe du Domaine thématique Politique genre du Centre suisse de compétence pour les droits humains (CSDH), basée au Centre interdisciplinaire pour la recherche en études genre (IZFG) de l’Université de Berne. Il est le fruit d’une collaboration avec l’organisation InterAction.


Informations pratiques

Public cible : Le colloque s’adresse aux milieux de défense des droits humains, aux militant-e-s intersexes, aux hôpitaux universitaires, aux groupes de patient-e-s, aux associations de familles, de jeunesse et de santé, aux politicien-ne-s et au public intéressé.

Langues : Bilingue allemand et français, avec traduction simultanée.

Lieu : Université de Berne, UniS, Salle A003

Inscription : Inscription en ligne jusqu’au 25 octobre 2019 sur www.conftool.com/skmr-gender2019/

Coût : 50 CHF (étudiant-e-s, bas revenus : 25 CHF)

20.08.2019