Secrétariat général

La Suisse prend position face au Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Communiqué de presse du CSDH à l'ocasion du numéro spécial de la newsletter

Le 14 mars 2013, lors d’une séance publique du Conseil des droits de l’homme, la Suisse prendra position face aux 86 recommandations reçues lors de l’Examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme de l’ONU restées en suspens jusqu’ici. Dès lors, la Suisse aura pris position face à l’ensemble des 140 recommandations sur sa situation en matière de droits humains qui lui ont adressées en octobre 2012 par les États membres. Elle en accepte 99 et en refuse 41.

Un numéro spécial de la newsletter du Centre suisse de compétence pour les droits humains (CSDH), publié aujourd’hui, commente et interprète quelques recommandations de cet EPU qui apparaissent comme centrales pour la Suisse.

Les articles de ce numéro spécial traitent les recommandations qui touchent les domaines de la migration, de la justice et de la police, des questions de genre, de la politique de l’enfance et de la jeunesse, des questions institutionnelles, de l’économie et de la formation aux droits humains. Ils abordent tant la signification des recommandations que la question de leur mise en œuvre pratique. D’autre part, la procédure de l’EPU elle-même fait l’objet d’une analyse critique et ses prochaines étapes sont mises en lumière dans la newsletter. La procédure de l’EPU de la Suisse est une thématique majeur pour le CSDH, à laquelle il s’est déjà largement consacré au cours de l’année passée par le bais d’études, de séminaires et d’évènements.

14.03.2013