Secrétariat général

Rapport annuel 2018

Privation de liberté, exploitation du travail – et phase de clôture pour le CSDH

Dans le rapport annuel 2018 que nous publions en ligne, nous tirons un bilan des travaux consacrés ces dernières années à la privation de liberté en Suisse, un sujet auquel le CSDH s’intéresse depuis sa création. Si des évolutions positives sont observées dans plusieurs domaines, notamment grâce aux études et recommandations faites par le CSDH, bien d’autres aspects méritent encore d’être améliorés, et en particulier les modalités de la détention préventive et de la détention administrative.

Nous jetons aussi un coup de projecteur sur la problématique de l’exploitation au travail en Suisse, dans la restauration et la construction notamment, et présentons plusieurs propositions pour remédier aux insuffisances de la législation.

Des carnets de commandes remplis, mais aucune solution pour la suite

Les prestations du CSDH sont toujours autant demandées, comme il ressort de nos activités en 2018 et de nos perspectives pour 2019. Pourtant, la Confédération fermera le CSDH à la fin 2020. Le CSDH cessera donc son activité dans moins de deux ans, et le Conseil fédéral n’a pour l'instant pas encore présenté de projet pour une Institution nationale des droits humains.

26.04.2019