Secrétariat général

Rapport annuel 2019

Droits de l’enfant, injustices passées – et prolongation du mandat du CSDH

Mandat reconduit pour le CSDH

Le CSDH joue les prolongations ! Le 13 décembre 2019, le Conseil fédéral a décidé de créer une institution nationale des droits humains indépendante. Pour assurer la transition vers cette future institution, le CSDH est disposé à poursuivre ses activités jusqu’à la fin 2022. Il mettra cette nouvelle phase à profit pour clore tous les projets en cours et définir de nouvelles priorités en vue du passage de témoin.

Plus d'information

Droits de l’enfant : passer de l’idée de protection à une approche fondée sur les droits

Dès sa fondation le CSDH s’est intéressé aux droits de l’enfant. Depuis, la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant s’est traduite par de grandes avancées en Suisse. Il arrive cependant encore souvent que les enfants ne soient pas considérés comme des sujets de droit. Dans son rapport annuel, le CSDH tire un bilan de cette mise en œuvre et s’entretient avec un avocat qui représente des enfants en justice et une membre du Parlement des jeunes du canton de Fribourg pour discuter de ces développements.

Aller à l'article « Droits de l’enfant »

Injustices passées : des leçons pour la prévention

La Suisse fait maintenant la lumière sur les graves violations des droits humains qu’ont constitué, au XXe siècle, l’internement administratif et d’autres mesures de contrainte à des fins d’assistance prises envers un grand nombre de personnes.

Mais qu’en est-il aujourd'hui ? Si l’on se penche sur l’évolution de la politique sociale, on s’aperçoit que cette tendance à vouloir restreindre les droits fondamentaux ainsi que les droits humains des groupes de personnes vulnérables, comme les personnes touchées par la pauvreté, est toujours d’actualité.

 → Aller à l'article « Injustices passées »

30.04.2020